Passer au contenu

DÉCOUVREZ EN 5 ÉTAPES PRATIQUES LES SUJETS À COUVRIR LORS D’UNE DÉMARCHE DE MARQUAGE D’ORIGINE.

24 NOVEMBRE 2022

Partager :

Les indications géographiques protégées (IGP)Les produits naturels, agricoles et viticoles peuvent bénéficier depuis 1992 d’indications géographiques protégées au niveau européen.

 

Les indications géographiques (IG)La loi Consommation a créé en 2014 les indications géographiques pour les produits manufacturés et les ressources naturelles. Elles permettent d’identifier un produit industriel ou artisanal dont la qualité, la réputation ou d’autres caractéristiques sont liées à son origine géographique. 

 


1. DÉFINISSEZ VOTRE IDENTITÉ

 

En premier lieu, vous devez aborder la question de votre identité. Considérez-vous en effet que votre marque, votre entreprise ou vos produits sont français ou ancrés dans un territoire? Et, si tel est le cas, utiliser une mention d’ori- gine est-il un axe différenciant vis-à-vis de vos concurrents ? Vos clients y seront-ils sensibles ?

 

En effet, selon les secteurs, la valorisation de l’origine peut s’avérer plus ou moins pertinente. Les consommateurs peuvent chercher dans l’origine des gages de qualité, d’éthique, de pro- tection de l’environnement, de sécurité, d’achat patriotique... 

 

 Vous devez donc tenir compte des pratiques de la concurrence, mais aussi de la sensibilité de vos cibles habituelles, en n’hési- tant pas à les consulter.Par ailleurs, indiquer l’origine d’un produit n’est généralement pas suffisant pour compenser ses faiblesses éventuelles (sécurité, qualité, design, fonctionnalité, rapport qualité/prix...). L’indica- tion de l’origine ne se suffit pas à elle-même. Elle doit être considérée comme un argument supplémentaire de vente.

2. IDENTIFIEZ LA LOCALISATION DE VOTRE PRODUCTION

 

 Au-delà de votre identité générale, quelle réa- lité industrielle l’indication de l’origine de votre production recouvre-t-elle? 

En vous penchant sur votre cycle de production, depuis la conception des produits concernés par le marquage, l’acquisition des matières premières ou de certains composants jusqu’à la fin de la fabrication, vous devez être capable d’estimer la part et la valeur de la production localisée sur le territoire.

 

En effet, la sous-traitance de certaines tâches à l’étranger – que ce soit pour des questions de coût, de savoir-faire, ou simplement de capa- cité – peut avoir un impact sur l’origine. Il vous faudra donc, dans certains cas, identifier et être capable de justifier la prépondérance de la pro- duction nationale par rapport à la proportion de «made in ailleurs» dans les gammes de pro- duits concernés par le marquage.

3. CHOISISSEZ LE T YPE DE MARQUAGE QUI VOUS CORRESPOND

 

En fonction de votre situation, il sera préférable de mettre en avant la dimension territoriale ou nationale de vos produits. Si vous avez un ancrage territorial fort (ville ou région par exemple), lié à une histoire industrielle ou des savoir-faire spécifiques, une mention géographique locale peut être plus adaptée.

 

Si en revanche vos produits revendiquent un « esprit français » au sens large, s’ils sont destinés à une clientèle étrangère, ou s’ils proviennent d’un territoire sans réelle visibilité, une mention nationale conviendra davantage car elle présente également des avantages pour l’export.Vous devrez également arbitrer entre choisir un label sectoriel ou opter pour un label inter- sectoriel. À la spécificité des premiers s’oppose souvent la notoriété plus grande des seconds.

4. RESPECTEZ LE CADRE JURIDIQUE.

 

Avant toute chose, n’oubliez pas que le marquage d’origine – y compris pour un simple logo – est un signe d’authenticité, qui s’adresse à des consommateurs en recherche de qualité, de transparence et d’éthique de la part des entreprises qui les utilisent.Un logo d’origine apposé sur un produit ou sur son emballage sera considéré comme une allégation commerciale susceptible d’être contrôlée et sanctionnée par les pouvoirs publics.

 

Quel que soit le type de marquage que vous choisirez, vous avez donc moralement et juridiquement un devoir de loyauté vis-à-vis des consommateurs, qui vous interdit d’apposer des mentions mensongères ou qui tendraient à tromper les consommateurs.

 

Conformément au droit communautaire, vous devez également a minima respecter la règle 

européenne sur l’origine non préférentielle des produits (cf. partie précédente «Le marquage sur le plan juridique»). Un logo d’origine ap- posé sur un produit ou sur son emballage sera ainsi considéré comme une allégation com- merciale susceptible d’être contrôlée et sanc- tionnée par les pouvoirs publics.

5. INTÉGREZ L’ORIGINE DANS VOTRE STRATÉGIE DE MARQUE

 

 Maintenant que vous avez choisi le fond et la forme de l’indication d’origine de vos pro- duits, il s’agit de l’intégrer pleinement dans votre stratégie générale de marque et dans votre communication institutionnelle. Les questions à vous poser sont alors : comment intégrer l’origine dans le récit de ma marque (story-telling)? Comment et auprès de qui communiquer sur cette indication ? En effet, au-delà de mentionner l’indication d’origine sur votre produit ou sur son conditionne- ment, vous devez la décliner sur vos diffé- rents supports de communication : site web, documentation institutionnelle, mais aussi publicité, ou encore dans le discours de la force de vente, qui doit faire de l’origine un argument commercial supplémentaire.

 

Les questions à vous poser sont alors : comment intégrer l’origine dans le récit de ma marque (story-telling) ? Comment et auprès de qui communiquer sur cette indication ? Enfin, vous aurez probablement à étudier la meilleure façon de faire cohabiter cette information supplémentaire avec d’autres marqueurs d’identité, comme les mentions environnementales, responsables, etc.


 

Le label « Entreprise du patrimoine vivant » (EPV)Créé en 2005 dans le cadre de la loi en faveur des PME, le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) est une marque mise en place pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence et éviter la disparition de talents économiques et culturels d’exception, trop souvent menacés. Plus de 1400 entreprises ont obtenu cette distinction.

Newsletter

Renseignez votre email pour rester informer des actualité au sujet du Made in France

FranceMains

FranceMains, c’est la première entreprise française spécialisée dans la distribution de produits non alimentaires et exclusivement Made in France à destination des professionnels (B2B). Sa mission est de soutenir la réindustrialisation et la relocalisation française.